X X X

il parait que le métier le plus dangereux du monde
est celui du pêcheur de crabes dans la mer de Béring
le vent à cent vingt kilomètres à l'heure les vagues de douze mètres
moins de dix degrés Celsius
et comme si ce n'était pas suffisant il arrive que le batelier soit pédé

pourtant je connais des activités plus dangereuses
la composition des poèmes
l'amour pour Justyna
l'expédition en Inde avec Alexandre de Macédoine

la bataille de l'Hydaspe quand nous étions piétinés par cent trente éléphants de Pôros
ne fut pas agréable
les éléphants adorent enfiler l'infanterie sur leurs défenses
et attraper de leur trompe les archers
pour les flanquer par terre de haut
il faut préciser que ces éléphants n'étaient pas les mêmes que ceux
que nous connaissons du zoo de Łódź

pendant les pluies de mousson
les épées rouillent en six heures
l'infection est très facile

les vagues de douze mètres
et moins dix degrés Celsius neutralisent n'importe quel pédé

j'ai vécu les moments les plus terrifiants dans la cuisine
quand Justyna n'était pas à la maison
et que je devais faire moi-même les œufs brouillés
ce qui a mis le feu au pyjama que je portais